Ligne Art / La linea del Arte

Ligne Art/La linea del Arte, exposition itinérante à bord du train Paris/Rome, du 21 au 31 janvier 2005.
En partenariat avec la SNCF et l’AFAA. Projet soutenu par la DRAC Alsace.

Artistes : Gaëlle LUCAS / vidéo (France), ELASTIC GROUP / vidéo (Italie),  Andrzej MIASTKOWSKI / Installation (Pologne)

Liste des oeuvres :

ELASTIC GROUP

« First Art Kit », performance urbaine, Rome, 2004
« Artport », projet d’installation pour l’aéroport de Venise, 2004
« Video Contact », performance vidéo, 2004
Amniotic City, installation vidéo, Rome – New York, 2003

www.elasticgroup.com

Andrzej MIASTKOWSKI

« Le Wagon des Contacts Interplanétaires », installation, son (Jerzy Korzen), 2004

Gaëlle LUCAS

 » Alice « , vidéo coréalisée avec Cathryn BOCH, DV couleur, son, 4’30, 2001
« Le miroir aux alouettes », vidéo couleur, 6’54, 1997
 » Rivière avec fils croisés « , vidéo , Hi8 couleur, son, 1′, 1996

www.gaellelucas.fr

« Appels à l’évasion, tentative d’un départ sans retour, les quais accueillant les trains destinés aux « grandes lignes », dans touets les gares d’Europe et à n’en point douter, du monde entier, n’ouvrent pas seulement els portes de l’ailleurs et du rêve. Sur notre continent, les trains en partance pour Vienne, ou Budapest, Berlin, Amsterdanm, Madrid, Rome, annoncent aussi la lointaine proximité d’un ailleurs reconnu ou inconnu, familier ou mystérieux. Ils confèrent alors au voyageur prêt pour le départ un statut privilégié, bien au-delà des limites exigües des banlieues et des périphéries urbaines. L’accès au compartiment feutré d’un wagon confortable constitue une première étape, immobile, très éloignée déjà dse contingences quotidiennes et répétitives de l’activité ordinaire, au delà des frontières de l’habitude. (…)

Voici qu’aujourd’hui la « grande ligne » entre Rome et Paris propose à l’instigation de l’association Polart, un voyage au coeur du voyage, en présentant dans le train reliant les deux capitales les travaux d’artistes d’Italie et d’Espagne avec « Elastic Groupe », composé de Silvia Manteiga et Alexandro Ladaga, de Pologne avec la « Communauté cooouchée » d’Andrzej Mastkowski, et de France avec Gaëlle Lucas. Trois interventions artistiques, trois itinéraires intégrés au voyage tracent un parcours dans le parcours en s’installant dans l’espace même du train dont els voitures deviennent cimaises, images, objets, ombres, lumières, sons et vidéos. »

Jean-Yves Bainier
Conservateur en chef du patrimoine